Accueil > International > Bernie Sanders et la presse socialiste aux USA

Bernie Sanders et la presse socialiste aux USA

par Jean-Paul DAMAGGIO, le 2 mars 2020

Enregistrer au format PDF

Pour compléter l’utile article de Jacques Cotta voici quelques considérations sur les rapports entre Bernie Sanders et la presse socialiste aux USA (socialiste ne peut s’entendre à la manière François Hollande comme il est rappelé dans l’article).

En 2016 l’enga­ge­ment socia­liste de Bernie Sanders a for­te­ment sur­pris en France car la tra­di­tion est bien connue : soit pour le dénon­cer soit pour le sou­te­nir, seul le néo­li­bé­ra­lisme des USA qui tient la vedette. Nous sommes loin du temps où le mou­ve­ment syn­di­cal choi­sis­sait comme date pour la Fête du Travail un événement étasunien.

En 2020, l’effet de sur­prise étant passé voilà qu’un décou­vre la per­sis­tance d’un cou­rant que Bernie Sanders met en pleine lumière. Par la presse socia­liste du pays il est pos­si­ble d’en saisir l’ancrage, la diver­sité et le dyna­misme actuel.

Comme pre­mier jour­nal socia­liste je men­tionne Jacobin, né en 2010 avec Occupy Wall Street et animé par une jeu­nesse new yor­kaise sur­pre­nante. Le titre est une claire réfé­rence à la Révolution fran­çaise et pour dire le style, ils ont pro­posé le dessin d’une guillo­tine à se cons­truire, à la mode Ikéa. Ce jour­nal s’est doublé de la créa­tion d’un parti Les Démocrates socia­lis­tes d’Amérique(DSA)qui a appelé clai­re­ment à sou­te­nir Bernie Sanders, et qui, à la place des diver­ses cha­pel­les est devenu la plus forte orga­ni­sa­tion socia­liste du pays. Ce succès fait qu’une ver­sion deJacobinest née en Italie et espé­rons, un peu comme hier Le Monde diplo­ma­ti­que, la nais­sance un peu par­tout dans le monde, d’éditions de Jacobin.

Bien sûr l’his­toire de la presse socia­liste des USA ne s’arrête pas à cette nou­veauté. Le Monthly Review , men­suel depuis 1949 est un jour­nal qui a béné­fi­cié des plus gran­des plumes à tra­vers une his­toire très mou­ve­men­tée. Depuis l’an 2000, John Bellamy Foster (né en 1953) pro­fes­seur de socio­lo­gie à l’Université d’Oregon en est le res­pon­sa­ble. Il tra­vaille depuis long­temps à mon­trer que la forme la plus radi­cale du combat écologiste consiste à s’appuyer sur les textes de Marx, relus en échappant à une tra­di­tion réduc­trice. Rappelons à ce propos que le combat écolo est ancien aux USA avec au moment de l’élection pré­si­den­tielle une can­di­da­ture de témoi­gnage qui fut celle du célè­bre Ralph Nader (en 1996 et en 2000). Il a sur­tout par­ti­cipé à la créa­tion de mul­ti­ples asso­cia­tions écolos.

Il existe également une revue qui autre­fois était tota­le­ment aus­tère New Politics(jour­nal de la pensée socia­liste) qui vient de relayer l’appel de DSA en faveur de Bernie Sanders tout en don­nant la parole aux socia­lis­tes cri­ti­ques sur ce point. La pre­mière cri­ti­que porte sur le pou­voir de l’esta­blish­ment au sein du Parti démo­crate qui plutôt que d’admet­tre la can­di­da­ture de Bernie Sanders pro­po­sera un can­di­dat dis­si­dent, comme c’est arrivé au parti répu­bli­cain en 1976 our des rai­sons inver­ses.

Les deux partis clas­si­ques sont très divi­sés en interne : géo­gra­phi­que­ment, socia­le­ment, poli­ti­que­ment. Un démo­crate de San Francisco a peu à voir avec un démo­crate de Bâton Rouge. En 1976 Ronald Reagan n’a pas obtenu l’inves­ti­ture du parti répu­bli­cain mais il s’est tout de même pré­senté fai­sant ainsi gagner le démo­crate Jimmy Carter. Quatre ans après il est devenu le can­di­dat offi­ciel des Républicains et le pré­si­dent des USA, sur sa ligne poli­ti­que de 1976. Ce fut le seul moment de l’his­toire des USA où un pré­si­dent sor­tant can­di­dat, a été battu !

L’autre revue socia­liste de réfé­rence s’appelle Dissent (jour­nal radi­cal, aux valeurs socia­lis­tes et démo­cra­ti­ques). Elle se pré­sente plus comme un labo­ra­toire de réflexion que comme un jour­nal engagé dans les cam­pa­gnes électorales. Même si depuis 1980 les succès socia­lis­tes ont été rares aux USA (y com­pris sous la pré­si­dence Obama) il ne faut pas négli­ger ceux qui ont existé et qui font par exem­ple que l’eau est tou­jours sous ges­tion publi­que. En effet, loin de la poli­ti­que, il existe un mou­ve­ment social réel que nous igno­rons même si les grèves dif­fi­ci­les chez Amazone pour­raient ali­men­ter les réflexions syn­di­ca­les en France.

Le jour­nal his­to­ri­que du mou­ve­ment socia­liste (1865) s’appelle The Nation. Il est impli­qué dans la cam­pa­gne électorale mais je ne peux donner la nature des arti­cles sur Bernie Sanders car seuls les titres sont acces­si­bles gra­tui­te­ment sur inter­net. Pour les res­pon­sa­bles deJacobin, ce jour­nal est en fait un peu dans le sys­tème. Il est l’alibi démo­cra­ti­que du pays.

Je n’oublie pas les autres jour­naux comme The Progressive (né en 1909) qui lui aussi s’appuie sur le monde uni­ver­si­taire mais comme New Politicsil pré­fère s’en tenir à l’élaboration d’un pro­gramme (une pla­te­forme), qui res­sem­ble certes à celle de Bernie Sanders, mais sans enga­ge­ment pour des per­son­nes.

Working papers for a New Societysemble plus que les autres lié au monde du tra­vail mais il n’existe plus.

Il existe aussi le site de Socialist labor party of ame­rica mais il a plus voca­tion de res­sour­ces d’archi­ves que de lien avec l’actua­lité du moins depuis 2007.

En 1984 est né Mother Jones un autre jour­nal sur­pre­nant fruit d’une autre tra­di­tion socia­liste.

Bref, faire le tour de toute la presse socia­liste des USA serait trop long mais j’espère qu’au-delà de la cam­pa­gne actuelle (je ne doute pas de la vic­toire de Trump vu l’his­toire des pré­si­den­tes sor­tants) elle pourra aider à déve­lop­per nos pro­pres luttes, nos pro­pres réflexions. Les USA conti­nuent d’être le pays des grèves, grèves des Hispaniques qui en 2008 ont permis la vic­toire d’Obama qui mal­heu­reu­se­ment n’a pas tenu ses pro­mes­ses de léga­li­sa­tions de 10 mil­lions de clan­des­tins. J-P Damaggio