Accueil > International > Il faut arrêter Erdogan !

Il faut arrêter Erdogan !

Soutien aux Kurdes pour leurs revendications nationales

par Denis COLLIN, le 29 janvier 2018

Enregistrer au format PDF

Ainsi, la Turquie est passée à l’offen­sive contre les Kurdes. Elle sème la mort et la des­truc­tion sur cette terre déjà bien éprouvée. Erdogan, le petit dic­ta­teur d’Ankara, a décidé de régler leur compte aux Kurdes rebap­ti­sés "ter­ro­ris­tes" pour les besoins de la mau­vaise cause. Eradiquer les peu­ples qui gênent, éliminer ceux qui ne veu­lent se plier à l’impé­ria­lisme otto­man, c’est une vieille tra­di­tion. Les Arméniens, il y a un peu plus d’un siècle ont payé le prix fort.
Le plus scan­da­leux peut-être est le pré­texte adopté par cet hypo­crite (bien dans le genre Frères Musulmans) qu’est Erdogan. Il pré­tend s’en pren­dre aux "ter­ro­ris­tes" en ten­tant d’éliminer ceux qui ont résisté aux terr­ro­ris­tes et ont joué le rôle majeur dans la défaire de l’EI., alors que pen­dant des mois, la Turquie d’Erdogan a tra­fi­qué avec les tueurs de l’EI, leur ache­tant du pétrole et per­met­tant les pas­sa­ges des nou­vel­les recrues vers les ter­ri­toi­res occu­pés par l’EI. Et sur qui s’appuie Erdogan pour lutter sur les Kurdes ? Sur les mili­ces sun­ni­tes inté­gris­tes de la mou­vance Al Qaida !
Mais il y a encore plus scan­da­leux : c’est l’atti­tude des pays occi­den­taux et au pre­mier chef de la France. M. Macron reçoit Erdogan à Paris et quel­ques jours après Erdogan déclen­che l’offen­sive contre les Kurdes, le gou­ver­ne­ment fran­çais se conten­tant d’appe­ler le tyran d’Ankara "à la rete­nue" ! Tuez-les, mon­sieur le Sultan, mais avec rete­nue ! Voilà en sub­stance le dis­cours de la diplo­ma­tie fran­çaise qui est, sur cette affaire, en pointe par rap­port à la diplo­ma­tie amé­ri­caine. Et quand le minis­tre girouette Le Drian est inter­rogé à l’Assemblée par la France insou­mise, après toutes sortes de cir­convo­lu­tions typi­ques des bureau­cra­tes "socia­lis­tes", il lâche le mor­ceau : Erdogan lutte contre les "com­mu­nis­tes" du PKK ! Les "valeurs de la France", tous ces grands mots men­son­gers dans la bouche de ces gens-là, sont convo­quées pour sou­te­nir les tueurs de "com­mu­nis­tes" ! Quel sens de la défense des droits de l’homme, quel sens des liber­tés !
Il est temps, plus que temps, que tous les démo­cra­tes, tous les inter­na­tio­na­lis­tes s’unis­sent contre l’impé­ria­lisme turc et exi­gent le retrait immé­diat des trou­pes tur­ques et de leurs séides ! Il faut orga­ni­ser le boy­cott poli­ti­que et économique de la Turquie tant que les droits natio­naux kurdes ne seront pas reconnus et res­pec­tés.