Accueil > Actualité > Zemmour et Bolsonaro

Zemmour et Bolsonaro

par Denis COLLIN, le 3 novembre 2018

Enregistrer au format PDF

J’ai lu l’ana­lyse de Zemmour au sujet de Bolsonaro. Zemmour est un garçon intel­li­gent, il n’est ni fas­ciste ni raciste, mais l’esprit de sys­tème le fait tomber dans tous les pièges. Ainsi, il voit dans le vote Bolsonaro la résul­tat d’un bas­cu­le­ment des clas­ses popu­lai­res vers le can­di­dat "petit frère de Trump" (dixit Zemmour).La simple ana­lyse des votes dément cette ana­lyse. La gauche bré­si­lienne est à peu près stable depuis 2002 (autour de 30%). Le succès de Bolsonaro vient du bas­cu­le­ment de la droite et d’une partie du centre vers l’extrême-droite. En outre le PT et la gauche dans son ensem­ble (PSOL et PC do B) l’emporte lar­ge­ment dans les états pau­vres du Nord-Est. Les faits contre­di­sent les théo­ries toutes faites de Zemmour. Ensuite Zemmour voit dans Bolsonaro le can­di­dat de l’ordre. C’est évidemment le contraire. L’ordre en don­nant des armes à tout le monde ? Zemmour veut-il réta­blir un tel ordre en France. Enfin, Zemmour, jus­te­ment atta­ché l’idée natio­nale, aurait pu remar­quer que Bolsonaro est tout sauf un sou­ve­rai­niste, puisqu’il ramène le Brésil à l’ombre de l’oncle Sam. Il n’est pas le petit frère de Trump mais son ser­vi­teur. Les dogmes aveu­glent, M. Zemmour.