Accueil > Actualité > Un pneu mon n’veu !

Un pneu mon n’veu !

par Mickaël WAMEN, le 3 avril 2020

Enregistrer au format PDF

Michelin annonce le redé­mar­rage de ses usines en France. Alors qu’il est impos­si­ble de sortir sans un docu­ment offi­ciel, impos­si­ble de se réunir en famille, il serait vital de pro­duire du pneu dans cette période ? Le pneu serait devenu un pro­duit de pre­mière néces­sité ?

« Tu manges quoi ce soir ? »
« Bein, un ragoût de pneu, du 215/45/17 sauce Michelin.. »

Bon y a pas que Bibendum qui veut redé­mar­rer sa pro­duc­tion. Airbus veut faire des navions, Peugeot des tutu­res....

Des mil­liers d’ouvriers, sala­riés, seraient donc obli­gés de mettre en danger leur vie pour pro­duire des pro­duits tota­le­ment futi­les, inu­ti­les, dans la période.

Pourquoi donc par exem­ple Michelin veut il redé­mar­rer sa pro­duc­tion pour faire du pneu, alors qu’aujourd’hui plus un seul centre de mon­tage n’est en acti­vité ?

C’est juste la folie de leur sys­tème, ils sont affo­lés dès que leurs Joujoux sont à l’arrêt...

L’état aurait dû légi­fé­rer pour impo­ser la règle du zéro pro­duc­tion et donc zéro risque de pro­duits manu­fac­tu­rés, sauf pour les besoins de pre­mière néces­sité !

Pour faire tour­ner les outils de pro­duc­tion, il va fal­loir se pro­cu­rer des mas­ques par cen­tai­nes de mil­liers, alors qu’une large partie des soi­gnants n’en n’ont pas suf­fi­sam­ment...mais ça aussi c’est normal ...

On conti­nue donc dans la débi­lité totale du sys­tème finan­cier. Rien ne leur sert de leçon. Il faut pro­duire pour pro­duire, quels que soient les enjeux et les ris­ques encou­rus par ceux qui tri­ment. De toute façon, on ne décou­vre pas aujourd’hui que pour eux les ouvriers ne sont que des numé­ros de poin­tage juste bons à donner leurs bras, et puis il y a le chô­mage de masse qui est là pour aider à ce genre de déci­sion.

AMAZON, a mis en place une pro­cé­dure qui démon­tre très bien cette situa­tion ger­bante. Le per­son­nel embau­ché est soit en arrêt de tra­vail, soit en droit de retrait, pas grave, on fait appel à de l’inté­rim , ben oui quoi, l’embau­ché a le luxe de pou­voir se pro­té­ger mais l’inté­rim lui n’a pas ce luxe, il doit accep­ter les mis­sions et ce à n’importe quelle condi­tion. Faut livrer coûte que coûte les pro­duits made in china, les inté­ri­mai­res sont deve­nus en plus d’être des sous-emplois, des sous humains ...

Quand j’entends cer­tains oser dire que le tra­vail pré­caire est déjà un tra­vail, une chance, et qu’il ne faut pas se plain­dre, c’est tout de même plus que ger­bant, sur­tout venant de la part de per­son­nes cen­sées com­bat­tre ce statut de pré­cai­res, et qui eux ont un BON, TRES BON CDI et sont donc à l’abri de cette pré­ca­rité qui remet en cause non stop le droit de vivre comme les autres ...

La pré­ca­rité dans le tra­vail permet d’avoir une varia­ble d’ajus­te­ment et sur­tout d’avoir un droit de pres­sion sur celles et ceux qui le subis­sent : « si tu veux conti­nuer à bosser, tu accep­tes nos condi­tions .... »

Il faudra à la sortie de cette catas­tro­phe pla­né­taire qui trouve sa source dans une folie finan­cière meur­trière tant pour la pla­nète que pour l’huma­nité, des chan­ge­ments radi­caux, et à voir, lire, enten­dre la colère actuelle, rien d’étonnant que nos enne­mis de classe flip­pent, mais il faudra être vigi­lants car à part faire sem­blant d’avoir com­pris, sans notre inter­ven­tion mas­sive rien ne chan­gera, sauf la mise en place de règles encore plus capi­ta­lis­tes et des­truc­tri­ces de nos droits et liber­tés.

N’oublions pas que toutes leurs réfor­mes, y com­pris celle des retrai­tes, sont faites d’après eux pour nous pro­té­ger, pro­té­ger le sys­tème. Alors avec la situa­tion actuelle ils vont débor­der d’ima­gi­na­tion pour nous pro­té­ger encore plus, ça risque d’être l’apo­ca­lypse sociale ...

CONFINÉ MAIS PAS ALIÉNÉ....

Wamen Mickael
Ex Goodyear

Messages

  • Les pneus sont indispensables pour une activité minimum ! Je suis en désaccord profond avec cette vision de cette production. Toutes les activités de transport (de médicaments, de bouffe, de soins, de pompiers, de personnel de santé et d’Amazon qui livre les confinés avides de produits manufacturés ont besoin de pneus) sans parler des paysans qui doivent cultiver la bouffe pour l’hiver 2020 2021 donc pour les 15 prochains mois jusqu’à la récolte 2021, juillet....

    • Oui, la question centrale qui se pose à notre pays comme à tous les autres est tout simplement d’éviter l’effondrement complet. Le radicalisme "old fashion" est une impasse. La seule question qui se pose sérieusement est de savoir, comment et dans quelle condition peut prendre la direction de l’économie.La question du pouvoir. Comme dit l’autre Hic Rhodus, hic salta, voici Rhodes, c’est là qu’il faut sauter.

  • Tout le problème est dans le 2 poids 2 mesures ; pourquoi Amazon et pas les petits commerces du coin assurant ces mêmes services !? c’est de la concurrence faussés au profit d’une boîte ne protégeant même pas ses employés ! Là bas nul distanciations sociales, masques, gels..! Et dès que tu sors de la boite tu peux de manger une prune pour les mêmes raisons !
    Et c’est justement le commerce mondialisé qui favorise la mondialisation des épidémies, comme celle du virus de la tomate dont on va surement entendre parler dans l’année, des grippes aviaires.

    Hier je vais dans une coop agricole ; le magasin est redevenu en service "à l’ancienne" comme dans les épiceries d’antan où on te servais. Pourquoi n’autorise t on pas les petits commerces locaux assurant les besoins de base à faire de même ? Là où j’ai été c’était vachement bien géré ! (mieux qu’en super !)

    Au marché 2 policiers municipaux te contrôle ton attestation et comme ils ne peuvent pas être là tout du long on leur impose de fermer plus tôt malgré l’affluence, il y a un sens de circulation kafkaïen ; mais dans les supermarchés, rien de tout ça !

    Pour les abus des gros sont pondus des lois qui n’impactent finalement que les petits dont ils souhaitent se débarrasser. Car eux ont de l’argent pour défendre leurs intérêts ! C’est comme ça dans pas mal de domaines depuis un bout de temps !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.