Accueil > Actualité > Un remaniement au-delà de toute espérance !

Un remaniement au-delà de toute espérance !

par Jacques COTTA, le 6 juillet 2020

Enregistrer au format PDF

Depuis la crise sani­taire, Emmanuel Macron en appelle aux par­te­nai­res sociaux et syn­di­cats pour faire passer sa poli­ti­que. Sur le plan gou­ver­ne­men­tal, cela devait se tra­duire par la dis­so­lu­tion et un gou­ver­ne­ment d’Union Nationale. Mais la tâche était rude. Macron avait déjà raclé les fonds de tiroirs… L’union natio­nale, oui, mais avec qui ?

Il fal­lait des stars et de nou­veaux visa­ges… Macron se vou­lait là aussi chef de guerre pour aller aux pré­si­den­tiel­les. Mais diable, où est donc son armée ?

Disons les choses clai­re­ment. Contrairement aux médias aux ordres qui s’exta­sient sur un nom ou un autre pour éviter l’essen­tiel, ce nou­veau gou­ver­ne­ment incarne en réa­lité un vide sidé­ral.

Regardons rapi­de­ment.

  • Pour le symbole d’abord, c’est Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée, qui fait le lever de rideau sur les marches du palais présidentiel pour annoncer le casting.

Mais au fait, Kohler, n’est-ce pas l’homme soup­çonné de prise illé­gale d’inté­rêt lorsqu’il était à Bercy au sujet de contrat avec l’arma­teur Italo-suisse MSC, entre­prise avec laquelle il entre­tient des liens fami­liaux étroits.
N’est-ce pas d’ailleurs le Kohler pour lequel Emmanuel Macron a pris la plume, his­toire de clamer son inno­cence, avant même que la jus­tice ait pu enquê­ter, donc se pro­non­cer.
N’est-ce pas ce Kohler qui sym­bo­lise la néga­tion totale de la sépa­ra­tion des pou­voirs, Jupiter trô­nant au dessus de toute auto­rité qui se doit d’être dévouée ?

  • Et les ministres : Pour plus des deux tiers, c’est le jeu de chaises musicales qui domine ou le maintien dans des fonctions occupées depuis 2017. Bonjour le renouvellement !

Gérald Darmanin qui malgré ses 37 ans fait déjà office de vieille bau­dru­che passe de l’action et des comp­tes publics à l’inté­rieur…
Le Drian à l’Europe, Blanquer à l’Education natio­nale, Le maire à l’économie, Parly aux armées, Borne au tra­vail, ou Veran à la santé… Bonjour le renou­vel­le­ment !

Au fait Olivier Veran avec Edouard Philippe l’ancien pre­mier minis­tre, et Agnes Buzyn l’ancienne minis­tre de la santé, ne sont-ils pas comme Kohler en déli­ca­tesse avec la jus­tice, pour­sui­vis pour la ges­tion de la pan­dé­mie et pour s’être abs­te­nus d’agir, notam­ment sur la ques­tion des mas­ques, en ayant connais­sance des ris­ques.

  • Tiens c’est peut-être là que le petit nouveau Dupond Moretti, l’avocat surnommé acquittator, pourra être utile à la Macronie. Premier des deux people entrant au gouvernement, bon client des médias comme on dit.

Avocat donc, mais aussi acteur, prévu comme chro­ni­queur, bref, cou­tu­mier de la confu­sion des genres, le voilà à la chan­cel­le­rie. Habitué des joutes ver­ba­les contre les magis­trats, peut-être mettra t’il son talent au ser­vice de ses col­lè­gues minis­tres ou hauts fonc­tion­nai­res pour que la jus­tice ne fasse pas trop de zèle…

  • Il fallait des écolos…

Vu que les trou­pes sont mai­gres, il y en aura une qui fera l’affaire, c’est déjà ça. Barbara Pompili a l’avan­tage d’être une femme, (c’est parait-il une des rai­sons qui a pré­sidé à sa nomi­na­tion), l’avan­tage de sou­rire, de pou­voir se tar­guer d’un passé écolo bon chic bon genre puisqu’elle a simul­ta­né­ment fré­quenté EELV, puis la « gauche » sous Hollande pour arri­ver chez Macron. En réa­lité elle a donc tou­jours été au même endroit car EELV, la gauche, Macron, voila qui se res­sem­ble bou­gre­ment non ?

  • Restait à évoquer parmi quelques autres une surprise de taille.

Roselyne Bachelot, seconde people répu­tée notam­ment pour rire sur com­mande dans des émissions telles "les gros­ses têtes". L’ancienne minis­tre sar­ko­zyste qui conseillait aux pau­vres de manger 6 fruits par jour pour demeu­rer en bonne santé, arrive à la culture… Après tout, fruits et culture, ça va ensem­ble non ?

Mon impres­sion ne serait pas exacte si je n’évoquais ma décep­tion de voir Sibeth Ndiaye dis­pa­rai­tre. Sibeth n’est ce pas, qui par ses sor­ties régu­liè­res par­ve­nait dans un uni­vers sou­vent sombre à égayer nos jour­nées… Mais ne soyons pas trop inquiets. Dans ce domaine ils sont un cer­tain nombre à pou­voir pos­tu­ler.

Décidément, la Macronie n’est pas sortie d’affaire…

Jacques Cotta
Le 6 juillet 2020

Messages

  • J’approuve votre exposé car il.permet de raffraichir les mémoires.Macron est là au service de la Finance,des multinationales dont la maffia pharmaceutique.Son pseudo conseil scientifique,paravent où grouille la corruption maffia pharmaceutique va continuer à discrediter le protocole du Professeur RAOULT et toute son equipe de chercheurs (car il n’est pas seul,isolé donneur d’ordres !! ) au benefice de medications rentables financierement des grands labo sous controle de Bill GATES . Cela m’inquiete car,l’avenir est incertain sur un possible redémarrage du coronavirus au meme titre qu’une grippe très virulente et la potion magique mise en valeur par cette association est d’envoyer à une mort certaine les populations âgées plus ou moins fragillees sans compter du personnel soignant par manque de depistage serieux et de protections .
    Quant à la politique poursuivie,il va aller jusqu’au bout des DESTRUCTIONS déjà engagées , s’appuyant du reste sur les Directives de la Commission Européenne puisqu’il a été choisi par la ploutocratie et l’oligarchie afin de realisation.Ce n’est pas être pessimiste car au vu des forces d’opposition de gauche INEXISTANTES ,des précautions en matiere de REPRESSION
    Violente ,l’avenir est sombre pour le moment

  • Je vais , de ce pas , aiguiser ma fourche à fumiers ?

  • Bonjour,
    dans votre rappel des ministres en délicatesse avec la justice (et/ou la morale élémentaire) vous avez oublié le petit Gérald Darmanin (alias Darmalin), qui a une procédure aux fesses (sans jeu de mots !) et qui est devenu le "chef" des policiers qui vont (peut-être !) enquêter sur lui et recevoir la (les ?) plaignante(s ?).
    La tâche des éditocrates sévissant dans les médias des sponsors de Macron devient de plus en plus ardue.
    Pourront-ils continuer à nous bourrer le crâne sans perdre le fil jusqu’à 2022 ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.