Accueil > Actualité > Mais que veulent dire les propos de Mélenchon sur l’Europe et quelles (...)

Mais que veulent dire les propos de Mélenchon sur l’Europe et quelles conséquences...

par Jacques COTTA, le 4 mai 2022

Enregistrer au format PDF

Dans sa bataille pour les légis­la­ti­ves et pour deve­nir 1er minis­tre d’Emmanuel Macron sur la base d’une majo­rité d’"union de la gauche", Jean Luc Mélenchon a déclaré sur l’épineux sujet euro­péen :

"La France ne peut avoir pour poli­ti­que ni la sortie de l’union, ni sa désa­gré­ga­tion, ni la fin de la mon­naie unique ».

Pour satis­faire tout le monde, usant d’une sorte de « en même temps » très per­son­nelle, il a ajouté que la France pour­rait déso­béir aux règles euro­péen­nes avant de pré­ci­ser :

« Notre inten­tion n’est pas de pro­vo­quer une crise de plus. Nous ne sor­ti­rons pas de l’UE dans ce mandat (…) La déso­béis­sance n’est pas une pos­ture. Nous dirons que, sur tel ou tel point que le peuple fran­çais a décidé dans son pays, nous le ferons."

Comme cela semble à la fois :

- rai­son­na­ble, suf­fi­sam­ment pour satis­faire les verts par­ti­cu­liè­re­ment euro­phi­les et macron com­pa­ti­ble ou encore le PS, et les mon­dia­lis­tes dont une part ont voté JLM à la pré­si­den­tielle.

- radi­cal pour pou­voir affir­mer « je n’ai pas changé ».

En réa­lité, Jean Luc Mélenchon fait du Tsipras avant même d’avoir la moin­dre manette dans les mains. C’est l’annonce de la capi­tu­la­tion devant les ins­ti­tu­tions euro­péen­nes, et le capi­tal finan­cier, qui peu­vent se trou­ver ras­su­rés. En effet, le res­pect de la mon­naie unique revient de fait au res­pect des règles euro­péen­nes, à la pour­suite de notre désin­dus­tria­li­sa­tion, et à la sou­mis­sion aux inté­rêts du capi­tal, de l’Allemagne notam­ment.

Et l’affir­ma­tion que sa poli­ti­que n’est ni la sortie de l’union, ni sa désin­té­gra­tion, rela­ti­vise sérieu­se­ment sa déso­béis­sance éventuelle. Car sur les sujets sérieux — sociaux, économiques, poli­ti­ques, libre concur­rence, ser­vi­ces publi­ques, re natio­na­li­sa­tion, loi tra­vail, santé, sécu­rité sociale…— le moin­dre écart avec la poli­ti­que de l’UE ne peut abou­tir qu’à la sortie de l’UE ou à sa désin­té­gra­tion qu’il refuse dés le départ d’envi­sa­ger comme une pos­si­bi­lité.

En fait, Mélenchon, dans la tra­di­tion de la gauche, n’use t’il pas d’un dis­cours radi­cal dans la forme pour pré­pa­rer, à la mode Tsipras, la capi­tu­la­tion sur le fond ?

Jacques Cotta
Le 4 mai 2022

Messages

  • https://twitter.com/i/status/1521416486706896896

    Certes, Autain n’est pas Mélenchon mais le "pas de sortie immédiate de l’UE" est une expression qui est peut-être intéressante.

    Soit c’est une manière de ratisser large à la mode Macron en disant une chose et son contraire ; hypothèse la plus vraisemblable puisque l’alliance LFI-PS-EELV-PCF a appelé, directement ou indirectement, à faire élire l’euro-atlantiste Macron.

    Soit c’est le fond de sa pensée et cela signifie que le Frexit est envisagé. Cela donne aussi une teinte "de gauche" aux journalistes pour le FREXIT. Et parmi le tiers des français favorable au FREXIT, la grande majorité vient des classes populaires.

    Cette déclaration n’est qu’une bougie dans la pénombre, mais c’est mieux que rien.

  • ""pas de sortie immédiate de l’UE" est une expression qui est peut-être intéressante."
    Tous les imposteurs savent qu’avant les élections il faut toujours faire des annonces ambigües pour essayer de rassembler le temps du scrutin "les carpes et les lapins".
    Tout le monde sait déjà que même en cas de majorité absolue (il faut à la NUPES obtenir au moins 290 députés pour pouvoir gouverner seule !) Mélenchon, comme avant lui Tsipras, ne pourra pas appliquer son programme économique et social car il contredit les "règles européennes".
    Conclusion : Sans au minimum sortir de l’UE et de l’Euro, un gouvernement dirigé par Mélenchon sera une imposture qui va berner les ignorants (ce terme, ignorant, n’est pas employé ici dans un sens péjoratif !).

  • Entièrement d’accord avec jacques ! Peut-on etre surpris par ces compromissions avec les "Verts" et le "PS" ? Issu du PS, admirateur de Mitterrand, assez faché avec la CONSEQUENCE en politique, JLM a déjà balancé par dessus bord la sortie de l’UE et de l’euro ! Je crains fort que nous ne soyons repartis pour une politique de faux-semblants avec au bout la trahison pure et simple ! Personnellement je voterai aux deux tours de ces législatives pour le ou les candidats les mieux placés pour battre Macron, sauf le RN- car je n’oublie pas que ces gens-là commanderont les pelotons d’exécution de demain-, ni LR -car ceux-là sont prèts à pactiser avec Macron, ni le "PS" et ni les "Verts" car ceux-ci sont de purs auxiliaires du Capital ! Le but doit etre d’empécher Macron d’avoir une majorité,ce qui ouvrira des perspectives pour le peuple qui ,lui, n’attend qu’une occasion pour renverser la table ! Ne comptez pas sur les "Verts" ni sur le "PS" lorsque les choix sèrieux arriveront à l’ordre du jour : le remplacement de l’entreprise capitaliste par les SCOP, la Sécurité sociale à 100 %, la suppression du chomage de masse, l’abolition de la liberté de circulation des capitaux, la sortie de l’euro, la sortie de l’OTAN, la démocratie directe délibérative, la suppression de la spéculation sur le logement, et tutti quanti !...Car ces mesures ont une condition SINE QUA NON : la sortie de l’UE ! jmichel Toulouse

  • JLM a tout a perdre a donner des gages a macron et a ses seides...cela ne trompe personne !
    il vaudrait mieux qu’il garde une ligne nette pour les électeurs qui lui permettront d’obtenir une majorité de changement et de negocier si nécessaire après dans un contrat de gouvernement si necessaire !
    en somme ce que fait macron et ses seides de leurs cote !
    Baisser sa culotte "avant" serait ridicule, quelle soit les carottes offertes par le clan macron !
    copie

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.