Accueil > Actualité > Avortement et réforme constitutionnelle : un pouvoir minoritaire, nocif et (...)

Avortement et réforme constitutionnelle : un pouvoir minoritaire, nocif et dangereux

par Jacques COTTA, le 28 juin 2022

Enregistrer au format PDF

Alors que les Etats-Unis, grand modèle de démo­cra­tie et de pro­gres­sisme, don­neur d’ordre mon­dial qui fait régner sa loi à tra­vers l’OTAN et le dollar, qui jouit d’auxi­liai­res zélés avec l’Union euro­péenne et les chefs d’états aux ordres, dont Emmanuel Macron, alors donc que les Etats-Unis remet­tent en cause le droit à l’avor­te­ment, voilà que notre pré­si­dent, via Aurore Bergé, la nou­velle « cheffe de file des dépu­tés Renaissance », a une idée pour tenter de sur­mon­ter la crise poli­ti­que ouverte par la gifle reçue aux élections légis­la­ti­ves.

Une ini­tia­tive aussi gro­tes­que que déses­pé­rée, aveu de fai­blesse et de pani­que de la macro­nie.

  Il s’agi­rait d’orga­ni­ser une « révi­sion cons­ti­tu­tion­nelle pour ins­crire "le res­pect de l’IVG" dans notre loi fon­da­men­tale ».

  Immédiatement Elisabeth Borne s’est décla­rée enthou­siaste.

En réa­lité il s’agit de mon­trer qu’au cas par cas des majo­ri­tés peu­vent se déga­ger. Ce serait là pour l’avor­te­ment avec une aile de LFI, demain pour les retrai­tes ou autre joyeu­seté avec LR...

Macron vise haut. Pour une révi­sion cons­ti­tu­tion­nelle il faut l’adop­tion d’un texte iden­ti­que par l’assem­blée et le sénat, puis par réfé­ren­dum. Ou par les 3/5e du congrès, c’est à dire des deux cham­bres réu­nies. Bref, une mise au pas de toute oppo­si­tion.

L’opé­ra­tion est gro­tes­que et dénote la crise poli­ti­que, mais aussi la crise de pensée dans laquelle se trouve le pou­voir. Car il pro­pose un bou­le­ver­se­ment cons­ti­tu­tion­nel alors qu’aucun cou­rant poli­ti­que en France ne remet en cause la loi Veil de 1975 qui auto­rise l’avor­te­ment.

Alors que Marine Le Pen a indi­qué que "le RN n’a jamais attenté au droit des femmes à recou­rir à l’IVG », François Bayrou s’étonne que ce soit ce qui se passe aux États-Unis (...) qui entraîne un cer­tain nombre de réac­tions effer­ves­cen­tes dans la vie poli­ti­que fran­çaise", avant de pour­sui­vre qu’il n’est pas « pour qu’on décal­que la vie poli­ti­que amé­ri­caine ».

Quelques jours seu­le­ment après le flop aux légis­la­ti­ves, le pou­voir macro­nien illus­tre de la sorte le danger qu’il repré­sente pour la Nation et nos valeurs. Au compte de petits arran­ge­ments poli­ti­ciens de cir­cons­tance, aujourd’hui il met en cause l’avor­te­ment en le met­tant sur la place publi­que au nom d’un danger fan­tasmé, et demain ? Un réfé­ren­dum sur la peine de mort ?

Ce pou­voir est mino­ri­taire, nocif, dan­ge­reux….

Jacques Cotta
le 27 juin 2022

Messages

  • Bonjour Il me semble que des 2018 la LFI avait proposé la meme chose et cela avait été rejete par les marcheurs et autres godillots de droite

  • La ficelle est un peu grosse mais la NUPES ou du moins les partis qui la composent résisteront-ils à ce qui ressemble à une tentative d’union sur les « valeurs » eux dont c’est devenu la « boussole » depuis qu’ils ont tous tourné le dos, chacun à sa façon, à la lutte des classes pour embrasser la nouvelle idéologie.
    Et comme par hasard, on remet une couche sur (sic !) la lutte antifasciste en attribuant à l’entreprise Le Pen une volonté d’abrogation de la loi actuelle. Ce pourrait être l’occasion de se décerner à peu de frais l’étiquette des droits de la femme.

    Et au-delà, quelques questions à tous ces gens :
     une modification d’article ou de préambule de la constitution sur un thème très général de ce type a t-il changé quoique ce soit à la vie réelle ? (je pense en particulier à la situation actuelle des hôpitaux après des décennies d’austérité)
     ne serait-on pas en train de nous dire qu’au fond la constitution de 1958 n’est pas si mauvaise qu’il suffirait de l’améliorer ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.