Accueil > International > Concurrence des charlatans

Concurrence des charlatans

15 avril 2020

Ainsi les principaux producteurs de pétrole (Russie et Arabie en tête) se sont mis d’accord pour limiter drastiquement la production de l’or noir et faire remonter les prix. Par la même occasion ils sauvent la mise de M. Trump, puisqu’en dessous de 50$ le baril, le pétrole made in USA n’est plus rentable. Peut-être faut-il se réjouir qu’on ne gaspille pas cette matière première précieuse... Il est intéressant de voir que le dogme de la concurrence libre et non faussée est allègrement envoyé au diable quand il s’agit des intérêts financiers majeurs. Un cartel, c’est une entente illicite pour fausser la concurrence, non ? Avez-vous entendu les protestations de nos doctrinaires ? Tous les bouffons et les escrocs de la prétendue science économique, les Jean Tirole, les ayatollahs et saints inquisiteurs de la section 05 du CNU (sciences économiques), les Cahuc et Sylberberg, les voilà tous aux abonnés absents. Leur prétendue science n’est la science de rien du tout, une science de charlatans qui ne vaut pas mieux que la cartomancie ou l"astrologie. A quoi ces gens sont-ils payés ? A produire le baratins qui justifie la baisse des salaires et la liquidation des droits sociaux. Ce sont des sicaires du capital et rien d’autre. La "théorie standard" (néoclassique) est une vaste foutaise. Quand en finira-t-on avec cette pantalonnade pour redonner la parole à ceux qui font de l’histoire économique, qui s’intéressent aux institutions, qui veulent reconstruire une "économie politique" encastrée dans les sciences sociales et débarrassée du pédantisme mathématique des Diafoirus ?