Analyses et débats pour le renouveau d’une pensée de l’émancipation.

À la Une

Le programme commun avant le casting
26 mai, par Denis COLLIN

Le programme commun avant le casting L’élection présidentielle aura eu lieu dans moins de deux ans. Donc, nous commençons à voir le défilé des vedettes pour le casting du premier tour, en attendant le second. La « gauche libérale » vaguement de gauche a fait sa tribune (voir notre article dans La Sociale). Les Valls, Royal, Hollande font déjà un tour de piste (bonjour la nouveauté !). On parle d’Hidalgo si, comme c’est vraisemblable elle conserve la mairie de Paris. Mélenchon est entré en campagne, Jadot ne cache pas ses ambitions, le PCF cherche un « candidat d’union » qui ait son agrément… Le caractère... lire la suite


Article récents

  • Le plan franco-allemand : un plan pour rien.
    25 mai, par Frédéric FARAH

    Le plan franco-allemand : un plan pour rien.
    Le plan Macron-Merkel a été salué par de nombreux observateurs comme un pas dans la bonne direction. Le couple franco-allemand était à la manœuvre. 500 milliards venaient s’ajouter, aux mesures précédentes de l’Eurogroupe.
    L’Union européenne semblait prendre la mesure du chemin à parcourir pour répondre aux effets d’une pandémie terrible. Le problème se situe certes dans la pandémie, mais aussi et surtout dans le choix du confinement. C’est ce dernier qui (...)

  • Intéressante suggestion de Julien Dray
    22 mai, par Jacques COTTA

    Dans le dernier édito de la lettre qu’il anime, Julien Dray, l’ancien responsable socialiste indique son intention : « Donner du sens à l’unité ». Aujourd’hui élu au Conseil Régional d’ile de France, il conclut par une belle profession de foi : « Oui à l’unité, pleine et entière dans sa forme, mais avec du fond ».
    Il serait absurde ici de revenir sur de vieilles divergences et une partie de notre histoire commune avec Dray, comme avec d’autres. Tel ne peut être le point de départ d’une réflexion (...)

  • Souverainisme ? Non, république sociale !
    20 mai, par Denis COLLIN

    Il est nécessaire de dissiper quelques confusions qui rendent plus opaque que jamais le débat politique tel qu’il existe au moins dans le petit monde médiatique. L’actualité rend urgente la clarification au sujet du « souverainisme ». Disons-le d’emblée : les amis de la Sociale ne sont pas « souverainistes » mais partisans de la République sociale. Ce n’est pas la même chose et, peut-être, même pas du tout la même chose.
    La souveraineté désigne le pouvoir au-dessus duquel il n’existe pas d’autre pouvoir. (...)

  • Après le confinement, quelques pistes...
    20 mai, par Jean-Pierre BATTAIS

    Les principales idées force pour appréhender la situation que la covid 19 a déclenchée procèdent d’abord de l’analyse économique. Ce sont les changements dans cette situation qui déterminent les rapports de force entre le monde du travail et du capital.
    Le levier de la dette va peser encore plus fort que l’après 2008. Aucun gouvernement social qui pourrait s’ériger en remplacement de celui de Macron du fait de son effondrement de gouvernance ne tiendrait pas plus d’un déjeuner de soleil s’il prétendait (...)

  • L’union de la gauche ou le retour de la momie
    16 mai, par Denis COLLIN

    Les grands médias, France-Inter comprise, ont donné un large écho à la tribune cosignée par plusieurs dizaines de personnalités de la « gauche », « communiste », « socialiste » et écologiste. On y trouve Yannick Jadot aux côtés de Ian Brossat et d’Olivier Faure, Bernard Thibault et Raphaël Glucksmann, et tant d’autres encore. On se prend à fredonner « ils sont venus, ils sont tous là »…
    Cette tribune se conclut ainsi, tenons-nous bien « Pour être à ce rendez-vous de notre Histoire, nous proposons qu’un grand (...)

  • Tout changer – le monde de demain
    14 mai, par Marie-José CLOISEAU

    Tout changer – le monde de demain
    Les dirigeants actuels s’y préparent. D’autres aussi mais pas avec les mêmes outils.
    La différence ? Les premiers ont le pouvoir, politique, économique, médiatique. Les autres n’ont que des si, des yaka faukon...
    Le monde d’avant a prouvé sa capacité de nuisance et il est rejeté par une grande majorité de la population, pour toutes sortes de raisons, écologiques, sociales, politiques. Pourtant, il n’est nullement menacé. En face il n’y a aucun modèle, aucun moyen, (...)

  • La CGT a tort
    12 mai, par Jean-Louis ERNIS | 2 commentaires

    Dans le cadre du 1er mai – triste 1er mai revendicatif – le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, s’est exprimé notamment sur France Inter. Si la majorité de ce qu’il a dit est conforme au discours d’un défenseur du monde ouvrier, néanmoins, une revendication mérite d’être examinée, discutée et pour ma part contestée.
    Philippe Martinez revendique la durée hebdomadaire du travail à 32 heures. Je pense que c’est une erreur. Ce dont ont besoin les salariés, c’est d’une augmentation générale des (...)

  • La vérité sur l’UE par la cour de Karlsruhe
    9 mai, par Denis COLLIN

    Sur la demande de plusieurs députés allemands, la Cour Constitutionnelle de Karlsruhe — la Cour suprême de la République fédérale allemande s’est interrogée sur la légalité de la politique de BCE dirigée par Mme Lagarde, politique visant, entre autres choses à faire racheter par la BCE les dettes des États de la zone euro, considérant que toutes ces actions (initiées par Mario Draghi) sont en partie illégales.
    L’affaire est intéressante à bien des égards. Tout d’abord, c’est le tribunal constitutionnel de (...)

  • A propos du questionnaire proposé par Bruno Latour 
    9 mai, par Jean-François COLLIN

    A propos du questionnaire proposé par Bruno Latour
    Il fut beaucoup question d’un article de Bruno Latour, publié par AOC le 30 mars dernier, par lequel il nous invitait, en reprenant les propos du Président de république sur les gestes barrières, à « imaginer les gestes-barrières contre le retour de la production d’avant crise » et à devenir « d’efficaces interrupteurs de globalisation ». Ce programme m’enthousiasmait et je m’étais promis de remplir dès que possible le questionnaire qui concluait (...)

  • Ce qui serait urgent
    4 mai, par LA SOCIALE | 2 commentaires

    Luc Tinseau, instituteur, militant de la Convention puis du Parti Socialiste refondé à Epinay en 1972, ancien premier secrétaire du PS de l’Eure, ancien député, premier adjoint au maire d’Evreux pendant plusieurs mandats, un temps adhérent au Mouvement des Citoyens (fondé en 1993 par Jean-Pierre Chevènement) nous a fait parvenir sa contribution à la suite de l’article publié dans "La Sociale", Il faut un parti nouveau. Nous lui donnons bien volontiers la parole.
    Luc Tinseau : Cette contribution au (...)

  • Etat d’urgence sanitaire prolongé, libertés amputées !
    3 mai, par Jacques COTTA | 8 commentaires

    Depuis plusieurs jours bruisse au sommet de l’état une petite musique insistante, amplifiée par les membres du gouvernement et largement diffusée par les médias. Dans la foulée du « plus rien ne sera plus comme avant », voilà qu’on nous assène qu’il va falloir « vivre autrement ».
    Vivre autrement, mais comment ?
    En prolongeant dans un premier temps l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 24 juillet, le président de la république, le premier ministre et le ministre de l’intérieur principalement, nous indiquent (...)

  • Combien de temps nos libertés seront-elles confinées ?
    1er mai, par Jean-François COLLIN | 1 commentaire

    Le premier ministre a indiqué le 28 avril que les mesures de confinement seraient progressivement allégées après le 11 mai. Personne ne sait vraiment dans quelle mesure tant le plan est confus. Notre seule certitude est notre situation verte ou rouge sur la carte de France.
    Ce plan de déconfinement progressif ne met pas fin aux pouvoirs exceptionnels dont dispose le gouvernement depuis le début du mois de mars. Bien au contraire, il demandera au Parlement, la semaine prochaine, de prolonger (...)

  • Éditorial

    15 mai, par Jacques COTTA

    La Valse à trois temps des puissants

    En France comme dans d’autres pays, les gou­ver­nants se veu­lent mélo­ma­nes. Le déconfi­ne­ment laisse enten­dre la petite musi­que qu’ils ont com­po­sée et dont ils comp­tent main­te­nant nous abreu­ver. Nous voyons aujourd’hui clai­re­ment com­ment les stra­té­gies ont été agen­cées. Premier temps : affolement. La pan­dé­mie est venue frap­per alors que le pou­voir fran­çais, comme d’autres à tra­vers le monde, était en grande dif­fi­culté. Emmanuel Macron et sa majo­rité fai­saient face à une crise sociale sans pré­cé­dent, allant des Gilets jaunes aux mobi­li­sa­tions sur les retrai­tes, met­tant en branle tous les... lire la suite


    Vient de paraitre

    Macronavirus


    Brèves

    Le Conseil d’Etat limite les pouvoirs des maires dans la lutte contre le coronavirus

    Ainsi le Conseil d’Etat valide-t-il une nou­velle fois les manœu­vres du gou­ver­ne­ment. Après avoir jus­ti­fié l’impuis­sance du gou­ver­ne­ment à... lire la suite

    Concurrence des charlatans

    Ainsi les prin­ci­paux pro­duc­teurs de pétrole (Russie et Arabie en tête) se sont mis d’accord pour limi­ter dras­ti­que­ment la pro­duc­tion de l’or... lire la suite

    Jours de colère

    Colère, rage, effroi, haine, mépris, voilà les sen­ti­ments (tous tris­tes et affai­blis­sant ma puis­sance d’agir) qui se bous­cu­lent. Face au mal­heur,... lire la suite

    4$ le baril

    C’est le prix auquel le Canada vend son brut aujourd’hui. 159 litres de pétrole brut pour le prix d’un cap­puc­cino avec petit gâteau sur une aire... lire la suite

    Le jour d’après ?

    Est-on sûr qu’il y aura un "jour d’après" ? Et s’il y en a, il ne faut pas comp­ter sur la cons­cience morale des domi­nants pour qu’ils fas­sent leur... lire la suite

    Coup d’état contre le droit social

    Ceux qui pen­sent que « l’état d’urgence sani­taire » pren­dra fin avec l’épidémie se trom­pent lour­de­ment. Après l’état d’urgence de 2015, on n’est pas... lire la suite


    Revue de presse 18 mai, par Antoine BOURGE

    Masques en rade...

    Au cours des deux derniers mois les discours sur la nécessité de porter un masque ou pas n’ont cessé d’être fonction du nombre de masques disponibles. Conséquence des décisions irresponsables d’hier et d’aujourd’hui, les masques font encore défaut aux soignants et attisent toutes formes de prédations. Cela compromet un retour à la vie sans laisser-passer, risque de contraindre à de nouvelles mesures de confinement et de compter encore les morts par milliers...

    Des masques nécessaires Pour le grand public Courrier International du 7 au 13 mai 2020 revient sur les rai­sons pour les­quel­les le masque cons­ti­tue un rem­part indis­pen­sa­ble alors qu’aucun vaccin n’est dis­po­ni­ble : « Il y a des mas­ques conçus pour pro­té­ger ceux qui les arbo­rent : ils sont équipés de fil­tres spé­ci­fi­ques, doi­vent être placés et reti­rés avec pré­cau­tions. Et des mas­ques conçus pour empê­cher les autres d’être infec­tés par ceux qui les por­tent. C’est le cas des mas­ques dits chi­rur­gi­caux, mais aussi des mas­ques grand public, en tissu, que les phar­ma­cies fran­çai­ses sont... lire la suite


    Sites amis

    Librairie La Sociale

    Bouquins Cotta et Collin


    Vous inscrire sur ce site

    Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

    Identifiants personnels

    Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.