Analyses et débats pour le renouveau d’une pensée de l’émancipation.

À la Une

MeToo pour les autres, but not for me !
5 juillet, par Jacques COTTA

Je communique ci-dessous un papier que j’ai publié hier sur le site du journal « Marianne ». Il concerne les conceptions judiciaires, républicaines et démocratiques de la France Insoumise mise à jour par Eric Coquerel. Curieusement, le député nouvellement élu président de la commission des finances adhère à l’idéologie woke qui le met en cause sur la base de simples ragots. Tout y est. Patriarcat, homme de plus de 50 ans ramené au rang de prédateur sexuel, transformation de la présomption d’innocence en présomption de culpabilité et en fin de compte nouveau totalitarisme qui fait des ravages. Derrière l’affaire Coquerel, il s’agit de comprendre la folie idéologique dans laquelle est engagée la France Insoumise.

Dans une tribune parue dans le JDD Éric Coquerel, député LFI nouvellement élu président de la Commission des finances, prend la plume pour revenir sur les faits de harcèlement sexuel dont il est accusé. L’affaire, qui traînerait depuis 2018, a été remise aux goûts du jour par la militante Rokhaya Diallo, pourtant proche de la France Insoumise. Comme attendu, Éric Coquerel dément les accusations dont il est victime, basées sur un témoignage qu’il dément catégoriquement. Mais les arguments qu’il utilise dépassent sa propre histoire et jettent un éclairage pour le moins inquiétant sur l’idéologie qui domine au... lire la suite


Article récents

  • Quel cirque à l’Assemblée !
    6 août, par Jacques COTTA

    Une réflexion sur ce que la « gauche » ferait bien de ne pas dire et de ne pas faire pour ne pas remplir la fonction de repoussoir qui est la sienne.

    Source : Chaine YouTube de Jacques Cotta

  • Les poseurs de mines
    29 juillet, par Robert POLLARD

    Dans le courant des années 1915, 1916 des équipes spécialisées, des hommes entraînés (plus ou moins) creusaient des tunnels sous les tranchées ennemies, pratique en vogue de part et d’autre, y déposaient des explosifs et tout volait en éclats dans un bruit d’enfer avec la mise à feu. Hommes chiens et chats, rats, tous déchiquetés éparpillés. Ces mineurs étaient considérés comme des héros, prenant le risque d’être entendus et alors faits comme des rats dans ces tunnels lugubres. C’était toute une civilisation (...)

  • Un sociologue russe explique pourquoi la guerre de Poutine se passe encore plus mal qu’il n’y paraît
    26 juillet

    Cet entretien a d’abord été publié sur le site socialiste américain "Jacobin". Son intérêt n’échappera à personne. L’entretien date du 19 juillet 2022.
    UN ENTRETIEN AVEC BORIS KAGARLITSKY
    La réaction de l’opinion publique russe à l’invasion de l’Ukraine a été discrète, les manifestations contre la guerre ayant été rapidement réprimées. Mais la lenteur de la guerre alimente une série d’autres crises, laissant le cercle restreint de Vladimir Poutine de plus en plus isolé.
    Comme l’attaque russe contre l’Ukraine (...)

  • KO. ou chaos
    12 juillet, par Robert POLLARD

    Les interrogations fusent de toutes parts. Vraies ou fausses, sincères ou feintes : Macron-Jupiter KO ? Sans lui le chaos ? Comment s’en sortira-t-il et d’abord en a-t-il les moyens ? Passons ou regardons passer un monde qui s’est éloigné de nous en prenant les chemins de la combine, spéculant sur ce qu’il faut dire et ne pas dire, pour en définitive rester silencieux durant toute une campagne pourtant « électorale » : mauvaise combine ? Ça ne tenait donc qu’à cela, qu’il parlât pour que le train (...)

  • A propos de l’article de Jean-Louis Ernis : « les bras m’en tombent ».
    7 juillet, par Jacques COTTA

    Jean Louis Ernis nous gratifie d’un article dans lequel il s’affirme comme donneur de leçons qui témoigne d’une incompréhension à peu près totale des positions qu’il condamne sur la base de mensonges assez grossiers. Cela interroge d’ailleurs sur le sens de cet article que nous diffusons bien volontiers, laissant la parole à qui veut la prendre, et nous réservant le droit de remettre si nécessaire les pendules à l’heure.
    Reprenons point par point. Il affirme avoir lu ou vu sur notre site « la (...)

  • Les bras m’en tombent
    6 juillet, par Jean-Louis ERNIS

    Je n’aurais jamais imaginé que sur un site nommé « La Sociale » je puisse, un jour, lire et entendre la satisfaction de voir le Rassemblement National, enfin le Front National et pour tout dire l’extrême droite, devenir la première force d’opposition parlementaire. Certes, je me souviens des accointances avec le fondateur de l’Université Populaire de Caen qui avait déclaré « Je n’exclus pas de voter Zemmour, s’il muscle son bras gauche » Ce n’était donc pas qu’un dérapage incontrôlé. Le fameux dicton « (...)

  • Coquerel, l’arroseur arrosé !
    2 juillet, par Jacques COTTA | 1 commentaire

    A peine élu à la présidence de la commission des finances, Eric Coquerel se trouve mis en cause par son amie Rokhaya Diallo, militante woke, communautariste, racialiste qui visiblement veut lui faire payer la mise à l’écart de Taha Bouhafs lorsqu’il était mis en cause pour violences sexuelles. Alors que la FI n’avait rien à dire sur l’orientation islamiste de Bouhafs, elle le mettait en effet au rencard au « nom de la parole des femmes » expliquait Jean Luc Mélenchon en personne.
    L’arroseur arrosé, (...)

  • Poursuivons le débat sur l’idée d’inscrire un droit à l’IVG dans la Constitution
    30 juin, par Jean-François COLLIN

    Poursuivons le débat sur l’idée d’inscrire un droit à l’IVG dans la Constitution
    Le texte que j’ai publié le 28 juin sur cette question m’a valu un courrier relativement important et de nombreuses critiques auxquelles je souhaite essayer de répondre ici. Je vais pour cela examiner successivement les principaux arguments des défenseurs de cette réforme constitutionnelle. Premier argument : ce qui compte, ce n’est pas le droit, ce sont les rapports de forces Ce reproche m’a été adressé par ceux qui ont (...)

  • Avortement et réforme constitutionnelle : un pouvoir minoritaire, nocif et dangereux
    28 juin, par Jacques COTTA | 2 commentaires

    Alors que les Etats-Unis, grand modèle de démocratie et de progressisme, donneur d’ordre mondial qui fait régner sa loi à travers l’OTAN et le dollar, qui jouit d’auxiliaires zélés avec l’Union européenne et les chefs d’états aux ordres, dont Emmanuel Macron, alors donc que les Etats-Unis remettent en cause le droit à l’avortement, voilà que notre président, via Aurore Bergé, la nouvelle « cheffe de file des députés Renaissance », a une idée pour tenter de surmonter la crise politique ouverte par la gifle (...)

  • Un contrôle de constitutionnalité contestable
    27 juin, par Jean-François COLLIN

    Il faut refuser l’utilisation politicienne du droit à l’avortement
    La cour suprême des États-Unis d’Amérique a adopté, le 24 juin 2022, une décision dans l’affaire « Dobbs v. Jackson Women’s Health Organization » par laquelle elle a renversé sa jurisprudence de 1973 (décision Roe V. Wade). Comme si cette décision modifiait notre ordre juridique, elle provoque une proposition de réforme constitutionnelle du camp d’E Macron qui devrait être rejetée de la façon la plus nette
    En 1973 la Cour suprême avait (...)

  • Crise politique et femmes de ménage à l’assemblée
    25 juin, par Jacques COTTA | 1 commentaire

    Depuis les législatives, les politiques et commentateurs dramatisent la situation. La France serait « ingouvernable ». Mais la réalité n’a rien à voir avec cette présentation.
     Macron a été giflé
     le soi-disant front républicain a été fissuré
    et surtout
     des femmes de ménage, de la NUPES et du RN, font leur entrée à l’assemblée.
    C’est ça qui leur fout la trouille !
    Et si les réalités sociales, par delà les étiquettes, la lutte des classes en quelques sorte, étaient plus fortes que la volonté des appareils et des « grands de ce monde »

    Source : Chaine YouTube de Jacques Cotta

  • NUPES ou DUPES ?
    23 juin, par Robert POLLARD

    NUPES ou DUPES ?
    On aurait pu croire, fut un temps, que le centre, le noyau dur de la mobilisation des « Insoumis » se trouvait dans la contestation radicale — quoique parlementaire — de la Vème république (qui n’en était pas une). On vit alors comme objectif prioritaire ce changement de cap, comme un légendaire recours à une Assemblée constituante chargée de rédiger une nouvelle constitution parfaitement républicaine, issue de constituants venus de tous les horizons populaires, éloignés en tout cas du (...)

  • Éditorial

    1er août, par Jacques COTTA

    Cravates de NUPES

    La cra­vate a durant le mois de juillet défrayé la chro­ni­que média­ti­que. Il a suffi qu’Eric Ciotti, député LR des alpes mari­ti­mes, repro­che « une tenue débraillée » à ses col­lè­gues de la FI pour que ceux-ci lui ren­voient sa cra­vate en pleine figure. À enten­dre tout ce beau monde, la tenue ves­ti­men­taire aurait valeur de pro­gramme. Jeans troué, che­mi­sette, ou simple polo à gauche. Costard cra­vate à droite. Un peu comme il y a une cin­quan­taine d’années où les convic­tions étaient affi­chées par l’allure de la tignasse, crâne rasé pour les « fachos », mèches abon­dan­tes pour les gau­chis­tes de ser­vice... lire la suite


    Vient de paraitre

    Vient de paraitre


    Brèves

    L’intellectuel progressiste

    L’intel­lec­tuel pro­gres­siste a néces­sai­re­ment raison - il est du côté du pro­grès et de la science et la vérité est là. Donc tous les moyens lui sont... lire la suite

    1984 au Sénat

    Il faut lire le rap­port de la délé­ga­tion séna­to­riale à la pros­pec­tive. Ceux qui pen­sent que nous exa­gé­rons en dénon­çant la mise en place... lire la suite

    SANOFI ne manque pas de culot

    Le DG de SANOFI se plaint que l’Etat n’ait pas investi dans la santé. C’est abso­lu­ment exact. L’Etat hol­lando-macro­nien, obsédé par les cri­tè­res... lire la suite

    Biden va-t-il leur faire regretter Trump

    La gauche Biden exulte : avec leur héros (qui est aussi celui de Wall Street), ça sera net­te­ment mieux qu’avec Trump. D’ailleurs un super-budget... lire la suite

    LFI et le transhumanisme

    Dans le pro­gramme "L’avenir en commun", la "bible" des adep­tes du grand gourou, on peut lire : "Soutenir la recher­che publi­que sur la réa­lité et... lire la suite

    Le grand chambardement dans l’automobile

    La voie est libre pour la gigan­tes­que fusion qui don­nera nais­sance à Stellantis, nom que prend l’alliance de PSA et de FCA. Stellantis sera le 4e... lire la suite


    Revue de presse 15 février 2021, par Antoine BOURGE

    Inde, les paysans contre la libéralisation économique de l’agriculture

    Par la grève du 26 novembre 2020, plus de 250 millions d’Indiens se sont rassemblés pour demander l’abandon des trois lois sur l’agriculture. Ce chiffre est historique mais il n’a pas fait reculer Modi et son gouvernement autoritaire. Depuis, le mouvement n’a cessé de se structurer malgré la répression exercée par le gouvernement.

    Les facteurs de la révolte 1 – Le projet de loi pour la libé­ra­li­sa­tion de l’agri­culture On... lire la suite


    Sites amis

    Librairie La Sociale

    Bouquins Cotta et Collin


    Vous inscrire sur ce site

    Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

    Identifiants personnels

    Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.