Analyses et débats pour le renouveau d’une pensée de l’émancipation.

À la Une

Le Ségur de l’entourloupe
24 juin, par Jacques COTTA

Dans son allocution télévisée annonçant ses intentions pour les deux ans qui viennent, le président de la République a exprimé le souhait de voir « les corps intermédiaires » venir à la rescousse. En d’autres termes, Emmanuel Macron remet dans les mains des « partenaires sociaux » la responsabilité de mettre en oeuvre ses décisions. Pour ne laisser planer aucun doute, il indique qu’en sortie de crise il faudra « travailler plus pour gagner moins » et que c’est aux organisations syndicales que reviendra, au nom du sens des responsabilités, la tâche de faire passer la pilule. L’Alliance capital-travail C’est... lire la suite


Article récents

  • 10 thèses pour ouvrir le débat
    2 juillet, par Denis COLLIN

    Ces "thèses" ont été rédigées entre mai et août 2009. Elles restent une contribution à la discussion qui doit se mener aujourd’hui.
    1) Le problème majeur de la période de crise profonde du capitalisme que nous traversons n’est pas le manque de combativité du mouvement ouvrier mais l’absence de toute perspective alternative au mode de production capitaliste qui voue les luttes à se réduire à une guérilla incessante contre le capital. Croire qu’une telle perspective découlera naturellement du mouvement des (...)

  • Huit questions en débat.
    2 juillet, par Denis COLLIN

    Ces huit questions et leur esquisse de réponse datent d’août 2008. Il m’a semblé utile de republier ce texte resté confidentiel.
    I. Y a-t-il un “stade suprême du capitalisme” ?
    Il n’y a pas de stade suprême du capitalisme, c’est-à-dire pas de développement historique s’accomplissant avec la nécessité qui préside aux métamorphoses de la nature. Le capitalisme se développe par phases ponctuées de crises majeures, des phases plutôt monopolistes et étatistes, des phases qui au contraire font une large place à (...)

  • Souveraineté, république et socialisme
    2 juillet, par Denis COLLIN | 3 commentaires

    Ces trois mots sont indissociables. La souveraineté, c’est le pouvoir au-dessus duquel il n’est aucun autre pouvoir. C’est et ce ne peut être que la souveraineté du peuple, sinon c’est la souveraineté d’un homme, d’un petit nombre d’hommes ou celle d’un État étranger, et donc ce n’est pas la souveraineté. Et la souveraineté, c’est la capacité du peuple de décider lui-même comment il veut construire son propre avenir. C’est donc la souveraineté d’un peuple qui se fait peuple, c’est-à-dire nation. Pour les (...)

  • Macronavirus : L’hôpital parlons-en !
    1er juillet, par LA SOCIALE


    Source : Chaine YouTube de Jacques Cotta

  • Trompe-l’œil électoral et débâcle macronienne
    29 juin, par Denis COLLIN

    Le second tour des élections municipales qui se sont tenues dimanche 28 juin, dans des conditions acadabrantesques — le premier tour avec eu lieu le 15 mars, juste au début du confinement — apporte son lot de commentaires : vague « verte », retour du clivage droite-gauche, triomphe de l’abstention, etc., mais le plus important est la débâcle de l’armée macronienne. la Bérézina de LREM. À Paris Buzyn est battue à plates coutures et Marlène Schiappa ne peut même pas être conseillère d’arrondissement. Là où (...)

  • Ségur de la Santé - Ep1 - Indépendance ou Collaboration ?
    28 juin, par LA SOCIALE


    Source : Chaine YouTube de Jacques Cotta

  • Vous avez dit « souveraineté » ?
    26 juin, par Denis COLLIN

    La souveraineté réside essentiellement dans la nation : voilà ce que dit notre texte fondamental. La souveraineté est indissociable des droits des citoyens, lesquels supposent au moins qu’ils sont égaux en droit. Tout se tient. Il parait qu’il s’est fait un grand rassemblement de souverainistes derrière un homme qui se veut girondin et proudhonien. L’affaire fait grand bruit. Si on est proudhonien, on est contre l’État, et je vois mal comment l’antiétatisme peut cohabiter avec l’idée de souveraineté (...)

  • Ce que nous devons aux ouvriers
    24 juin, par Tony ANDREANI

    On l’aurait presque oublié, si un remarquable documentaire d’Arte, « Le temps des ouvriers », ne nous invitait à le ressaisir et ne nous portait à y réfléchir à nouveau.
    Les idéologues du capitalisme d’aujourd’hui se gargarisent de la « dématérialisation » des processus productifs, assurent que le travail ouvrier est en train de disparaître, rêvent d’une « usine sans ouvriers », entièrement robotisée, et se plaisent à dire que cette couche sociale n’a plus qu’une place marginale dans la société, remplacée par (...)

  • Lubrizol : De qui se moque-t-on ?
    23 juin, par Jean-Louis ERNIS | 1 commentaire

    Huit mois après l’accident industriel de l’usine chimique Lubrizol de Rouen, le Sénat a rendu public un rapport pour tenter d’éclaircir les causes de cette catastrophe et de prévoir les incidences sanitaires possibles. Il n’est pas certain que la rigueur intellectuelle fut au rendez-vous pour établir ce rapport. Faut-il rappeler que la majorité sénatoriale est en forte délicatesse avec la majorité présidentielle ? Ne soyons pas naïfs, depuis mai 2017, « Les Républicains » sont en campagne pour la (...)

  • Pour un antiracisme de classe
    23 juin, par Pascal MORSU

    Le 25 mai, les images de l’assassinat de G. Floyd, précipitaient dans la rue des dizaines de milliers de jeunes, de travailleurs américains. Puis le mouvement s’est étendu au monde entier, et « Black lives matter » est devenu le cri des millions de gens que le racisme révulse. La présidence Trump est déstabilisée, et c’est tant mieux !
    En France la situation qui s’est cristallisée combine une autre affaire, celle de la mort d’Adama Traore en 2016. Au final, les deux manifestations parisiennes des 2 et (...)

  • Défendre la civilisation contre les barbares
    23 juin, par Denis COLLIN | 5 commentaires

    Nous vivons une bien étrange époque, anticipée par Pier Paolo Pasolini qui avait annoncé que le fascisme reviendrait, mais qu’il s’appellerait antifascisme. Nous y sommes en plein. En pleine confusion des esprits. Le racisme a pris le masque de l’antiracisme et ceux qui hier combattaient l’apartheid veulent des universités réservées aux « gens de couleur », des statistiques ethniques et toutes sortes d’absurdités encore pires. Les féministes ne réclament plus l’égalité des hommes et des femmes, mais (...)

  • Classe ouvrière, lumpenprolétariat et classe moyenne
    21 juin, par René MERLE

    Le 22 février 2020, dans un entretien qui portait essentiellement sur la position à prendre par rapport à la religion, Denis Collin posait la question de la constitution d’une sorte de pôle intellectuel disons « marxiste », pour aller vite. Je reviens donc sur cette lecture à laquelle j’avais apporté un long commentaire. Je regrette que cette suggestion de Denis Collin n’ait pas vraiment eu de suites. Les péripéties de l’actualité et la tentation d’une structuration de La Sociale en mouvement en sont (...)

  • Éditorial

    1er juillet, par Jacques COTTA

    Macron l’écolo

    Emmanuel Macron serait depuis le deuxième tour des muni­ci­pa­les le meilleur écolo de France. Risible certes, mais pas seu­le­ment. Tout cela repose sur un tour de pres­ti­di­gi­ta­tion lourd d’ensei­gne­ments pour la suite. Le truc, comme dirait tout pres­ti­di­gi­ta­teur, est assez simple, appa­rent, lim­pide en quel­que sorte. Première étape : Avant le deuxième tour des municipales, fort judicieusement, le chef de l’état avait convoqué une convention citoyenne pour le climat rassemblant 150 tirés au sort chargés de formuler des propositions. N était-ce pas la preuve que son souci était bien celui de l’écologie... lire la suite


    Vient de paraitre

    Vient de paraitre


    Brèves

    Le Conseil d’Etat limite les pouvoirs des maires dans la lutte contre le coronavirus

    Ainsi le Conseil d’Etat valide-t-il une nou­velle fois les manœu­vres du gou­ver­ne­ment. Après avoir jus­ti­fié l’impuis­sance du gou­ver­ne­ment à... lire la suite

    Concurrence des charlatans

    Ainsi les prin­ci­paux pro­duc­teurs de pétrole (Russie et Arabie en tête) se sont mis d’accord pour limi­ter dras­ti­que­ment la pro­duc­tion de l’or... lire la suite

    Jours de colère

    Colère, rage, effroi, haine, mépris, voilà les sen­ti­ments (tous tris­tes et affai­blis­sant ma puis­sance d’agir) qui se bous­cu­lent. Face au mal­heur,... lire la suite

    4$ le baril

    C’est le prix auquel le Canada vend son brut aujourd’hui. 159 litres de pétrole brut pour le prix d’un cap­puc­cino avec petit gâteau sur une aire... lire la suite

    Le jour d’après ?

    Est-on sûr qu’il y aura un "jour d’après" ? Et s’il y en a, il ne faut pas comp­ter sur la cons­cience morale des domi­nants pour qu’ils fas­sent leur... lire la suite

    Coup d’état contre le droit social

    Ceux qui pen­sent que « l’état d’urgence sani­taire » pren­dra fin avec l’épidémie se trom­pent lour­de­ment. Après l’état d’urgence de 2015, on n’est pas... lire la suite


    Revue de presse 28 mai, par Antoine BOURGE

    « Ni dans la majorité, ni dans l’opposition »

    Le 13 mai dernier Laurent Berger (CFDT) affirmait sur France Inter : « Durant cette période [de confinement], on a privilégié la vie sur le développement économique. Évidemment, ça ne peut pas durer tout le temps. » Nous verrons que cette ligne très macroniste n’est pas sur le point d’être infirmée par la création à l’Assemblée nationale du groupe « Écologie Démocratie Solidarité ».

    Une tempête dans un verre d’eau Les rats quit­tent le navire L’Humanité re lire la suite


    Sites amis

    Librairie La Sociale

    Bouquins Cotta et Collin


    Vous inscrire sur ce site

    Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

    Identifiants personnels

    Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.