Accueil > Actualité > Coquerel, l’arroseur arrosé !

Coquerel, l’arroseur arrosé !

par Jacques COTTA, le 2 juillet 2022

Enregistrer au format PDF

A peine élu à la pré­si­dence de la com­mis­sion des finan­ces, Eric Coquerel se trouve mis en cause par son amie Rokhaya Diallo, mili­tante woke, com­mu­nau­ta­riste, racia­liste qui visi­ble­ment veut lui faire payer la mise à l’écart de Taha Bouhafs lorsqu’il était mis en cause pour vio­len­ces sexuel­les. Alors que la FI n’avait rien à dire sur l’orien­ta­tion isla­miste de Bouhafs, elle le met­tait en effet au ren­card au « nom de la parole des femmes » expli­quait Jean Luc Mélenchon en per­sonne.

L’arro­seur arrosé, vous connais­sez ?

  Aujourd’hui, Diallo déclare « j’ai entendu dire que Coquerel aurait eu des com­por­te­ments dou­teux avec des femmes… Qui, je ne sais pas, mais je l’ai entendu dire ».

Et elle se répand sur les pla­teaux de télé­vi­sion pour col­por­ter… Décidément, ces mili­tants, pré­ten­dus fémi­nis­tes, prêts à exé­cu­ter sur la place publi­que sur le simple oui-dire, ragot, col­por­tage, sont épouvantables !

  De son côté Sandrine Rousseau, nou­velle élue NUPES, ajoute «  j’ai mis des fémi­nis­tes sur le coup, mais pour le moment je n’ai rien ».

Là on passe au stade de l’inqui­si­tion...

  Et La FI indi­que que sa « cel­lule har­cè­le­ment » n’a pas été saisie, comme si cette dite cel­lule pou­vait pren­dre la place de la jus­tice, dans notre pays ou théo­ri­que­ment on dépose plainte pour qu’un juge soit saisi.

Ce sont ici les règles de droit qui sont mises de coté !

Tout cela est révé­la­teur du degré de décom­po­si­tion poli­ti­que de cette gauche qui ne trouve rien de mieux que d’orga­ni­ser et se com­plaire dans la chasse à l’homme pour des rai­sons a priori ima­gi­nai­res…

Quand on voit la façon dont est sub­sti­tué la pré­somp­tion de culpa­bi­lité à la pré­somp­tion d’inno­cence, la façon dont les ragots ont force de loi, on res­pire à l’idée que des Diallo et autres ne soient pas au pou­voir…

Messages

  • Dès que la gauche acquière un pouvoir, elle est si affamée qu’un contre-pouvoir interne se met directement en place ^^

    Plus sérieusement, il ne fait pas de doute à mes yeux que nos sociétés ont un problème très pesant avec leur processus anthropologique de sélection. La droite quant à elle, dans son institution favorite qu’est l’entreprise, est très loin de démériter. C’est simple, elle ne rend globalement aucun compte vu la pression sur les carrières, ou la simple pression sur les postes – et du lointain de mon insignifiance, je peux vous garantir qu’il s’en passe.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.