Accueil > Débats > Tribune libre > Prendre les choses à la racine

Prendre les choses à la racine

par Denis COLLIN, le 30 novembre 2021

Enregistrer au format PDF

Être radi­cal, c’est pren­dre les choses à la racine.
La racine des maux qui rava­gent notre monde est bien connue : l’accu­mu­la­tion illi­mi­tée du capi­tal, qui ravage la Terre, a pro­duit deux guer­res mon­dia­les et menace direc­te­ment le milieu vital de l’espèce humaine.
Si on com­prend cela, alors il faut trou­ver un chemin pour sortir du capi­ta­lisme et réor­ga­ni­ser la monde sur de nou­vel­les bases. Mais cela ne peut être que long, avec des tâton­ne­ments et en s’appuyant tou­jours sur la majo­rité des citoyens.
Donc une poli­ti­que réel­le­ment radi­cale, révo­lu­tion­naire si on veut, com­mence modes­te­ment ! Il faut partir des pro­blè­mes aux­quels sont confron­tés les tra­vailleurs, sala­riés ou indé­pen­dants, et pro­po­ser des solu­tions réa­lis­tes, c’est-à-dire pos­si­ble. La suren­chère des pro­gram­mes de gauche et d’extrême-gauche est tout sim­ple­ment un élément de la société du spec­ta­cle. Un élément du cirque qui main­tient les nui­si­bles à la direc­tion de notre pays.
Ce dont nous avons besoin est assez simple : per­met­tre à tous de vivre décem­ment de leur tra­vail, donc aug­men­ter les salai­res, déve­lop­per l’indus­tria­li­sa­tion en démon­dia­li­sant notre économie, revi­ta­li­ser le pays en redon­nant de la vie aux cam­pa­gnes et aux petits villes qui se meu­rent aujourd’hui. Tout cela sup­pose que notre République rede­vienne sou­ve­raine. Je résume en peu de mots le pro­gramme d’Arnaud Montebourg. Mais si on tire sur cette ficelle, on ira très loin. Il suffit d’y réflé­chir un peu. Après, les lubies des uns, les choix idéo­lo­gi­ques des autres, tout cela n’a que peu d’impor­tance. Le bon sens, le sens commun est avec les idées de Montebourg, pas avec le créo­li­sa­teur Mélenchon tombé sous l’influence de Mme Houria Bouteldja. Nous n’avons pas besoin des dis­cours flam­boyants de quel­que méga­lo­mane qui se prend pour Fidel Castro, mais du sérieux, du calme et de la raison. Amis qui rêvez au retour de la gauche, réveillez-vous. Ça n’arri­vera plus. La gauche est morte. La nou­velle voie à ouvrir est celle d’un ras­sem­ble­ment popu­laire, d’un bloc his­to­ri­que de toutes les clas­ses labo­rieu­ses, de toutes celles qui font bouillir la mar­mite du pays, ce qui ne peut pas se faire en nous cas­sant les pieds avec les ques­tions « socié­ta­les » qui ne regar­dent que les fesses de chacun.
Redressons le pays et vive le peuple tra­vailleur !

Messages

  • Bonjour.

    Je souscris sans réserve à la teneur de ce texte.
    Partir des besoins élémentaires des classes populaires, oui, bien sûr. Rassembler ces classes, oui absolument c’est la condition pour gagner.

    Mais se pose la question autour de quel pôle, de quelle personne se rassembler ?
    Le pôle de centre-gauche ? On a déjà donné non ? Mitterrand en France et tous les pseudo-socialistes tenant un discours populaire en campagne, vite oublié arrivés au pouvoir. Montebourg ? Certes il a donné des gages par le passé, mais c’est tout de même, comme Mélenchon d’ailleurs, un membre du PS à la base : cela n’incite guère à la confiance. D’ailleurs, n’a-t-il pas rétropédalé bien vite l’autre jour face à un système médiatique ayant montré un peu ses dents. Je ne vous dis pas les reculades que cela préfigure face au cœur des représentants du système néolibéral…

    Une simple question à son sujet : Montebourg est-il prêt à mettre à bas cette accumulation illimitée du capital dont vous parlez ? Poser la question c’est y répondre n’est-ce-pas.
    Désole M. Colin, mais j’ai bien peur, qu’en toute bonne foi, vous ne nous guidiez vers une Nème trahison.

    Mais sur quoi rassembler alors ?
    J’y reviens, sur les seuls éléments qui peuvent rassembler les classes populaires, celles du Référendum de 2005 : La Constitution d’une part (le logiciel du nouveau système) et un Plan d’Urgence consensuel d’autre part pour répondre aux besoins les plus immédiats.

    J’ai beau chercher, je ne vois rien d’autre comme possibilité.

    Cordialement.

    Luc Laforets
    www.1P6R.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.