Accueil > Editoriaux > Répression, vaccination, signal d’alarme

Répression, vaccination, signal d’alarme

par Jacques COTTA, le 2 décembre 2021

Enregistrer au format PDF

La quin­zaine écoulée donne une indi­ca­tion assez pré­cise sur la direc­tion emprun­tée par le pou­voir en vue de la réé­lec­tion d’Emmanuel Macron. En réa­lité, tout se concen­tre sur le carac­tère répres­sif d’une poli­ti­que qui n’a d’autre but que de pré­pa­rer les sales coups que l’oli­gar­chie a mijo­tés et qu’elle compte bien res­ser­vir une fois les élections pré­si­den­tiel­les pas­sées. Nous l’avons déjà évoqué ici à plu­sieurs repri­ses et il n’est donc pas utile de refaire un inven­taire. Mentionnons juste la réforme des retrai­tes, l’achè­ve­ment de l’éducation natio­nale, la main­mise sur la pro­tec­tion sociale pour mesu­rer l’ampleur de ce qui attend les Français et la nation.

Pour attein­dre de tels objec­tifs, il faut donc le calme, l’ordre, l’assen­ti­ment, la rési­gna­tion. C’est cela que veut obte­nir l’exé­cu­tif, et c’est cette volonté qui permet de com­pren­dre les der­niè­res déci­sions prises, sur tous les plans.

  • – La Guadeloupe d’abord.
    En réponse à la question vaccinale, révélatrice du malaise social beaucoup plus profond d’une population frappée par le chômage et la misère, le pouvoir a d’abord décidé :

→ de ren­for­cer sur place les forces de gen­dar­me­rie, envoyant d’ailleurs en urgence des bataillons spé­cia­li­sés dans la lutte anti­ter­ro­riste. Ce qui en pas­sant donne une indi­ca­tion de la haute estime dans laquelle sont tenues les sim­ples reven­di­ca­tions socia­les.

→ de ter­gi­ver­ser sur le vaccin lui-même, lais­sant enten­dre que les Guadeloupéens pour­raient béné­fi­cier de doses clas­si­ques et non ARN mes­sa­ger. Lesquelles, venues d’où, pro­dui­tes par qui ? Mystère. Et si un tel vaccin existe, pour­quoi est-il absent de la liste qui concerne le conti­nent ? Mystère encore. Des ques­tions d’autant plus légi­ti­mes qu’on apprend en même temps que les vac­cins actuels, s’ils per­met­tent a priori d’éviter les formes les plus graves de la mala­die, n’inter­di­sent ni la conta­mi­na­tion ni la trans­mis­sion.

→ de sug­gé­rer enfin tout sim­ple­ment l’aban­don de la Guadeloupe à un sort qu’elle serait bien inca­pa­ble d’abor­der isolée à l’écart de la nation.
La Guadeloupe, c’est donc répres­sion sur fond de men­songe.

  • — La vaccination, ensuite.
    Nous l’avions prédit il y a des mois, et cela arrive sur fond d’affolement général pour obtenir l’obéissance d’une population résignée.

→ C’est la troi­sième dose et la sup­pres­sion du pass sani­taire pour les plus de 60 ans s’il leur venait à l’idée de rechi­gner. D’ailleurs, pour insis­ter, il leur est décom­mandé de voya­ger, sans doute avant une inter­dic­tion en bonne et due forme.

→ C’est la menace de fermer les fron­tiè­res pour les êtres humains. En fait un coup porté à l’aspect posi­tif de la mon­dia­li­sa­tion — le droit de cir­cu­ler libre­ment — alors que la mon­dia­li­sa­tion du capi­tal au détri­ment de l’emploi, de l’indus­trie, conti­nue sans entra­ves.

→ C’est la vac­ci­na­tion des enfants.

→ C’est la menace pour tous, notam­ment à la veille des fêtes de fin d’année, des contrô­les ren­for­cés, des amen­des aug­men­tées.
Le vaccin, c’est la répres­sion annon­cée pour obte­nir l’obéis­sance géné­rale. Obéissance sur le vaccin en vue d’une obéis­sance abso­lue lors­que le moment venu, il faudra subir les coups infli­gés sur le plan social dans la vie quo­ti­dienne.

  • — Nicolas Hulot enfin.
    On passe là de la répression sociale, physique à la répression morale tout aussi violente et insupportable. Après avoir précisé que je n’ai aucune affinité particulière avec Nicolas Hulot, donc que je ne peux être suspecté d’aucun a priori en sa faveur, d’aucune partialité, je me permets de souligner le sort tout à fait inadmissible qui lui est réservé. Que les faits de harcèlement ou de viol qui lui sont reprochés remontent à une trentaine d’années soient réels ou pas, importe peu. Car derrière Hulot, c’est l’oligarchie et ses représentants qui devraient retenir l’attention.

→ Le cas Hulot pose la ques­tion de la pré­somp­tion de culpa­bi­lité en lieu et place de la pré­somp­tion d’inno­cence. Imaginez un ouvrier sus­pecté de vou­loir peut-être reven­di­quer, la logi­que à l’œuvre per­met­tra licen­cie­ment, pour­sui­tes, et har­cè­le­ment social sans dis­cus­sion.

→ Hulot a été minis­tre de Macron, icône des écologistes. Et nul ne savait ? Soit ce monde vérolé se couvre et se tait, ce qui aurait ten­dance à nous rap­pe­ler l’épisode DSK. Soit la lâcheté géné­rale conduit notam­ment telle séna­trice ou tel député, pour se donner une pos­ture de cir­cons­tance, à récla­mer que « soit mis à l’écart tout homme soup­çonné d’actes, tels ceux qui lui sont repro­chés ».

On pour­rait ici évoquer également le doigt d’hon­neur d’Éric Zemmour en réponse au doigt d’hon­neur d’une habi­tante de Marseille, on pour­rait à l’occa­sion ouvrir une rubri­que doigt d’hon­neur dans laquelle il fau­drait évoquer celui adressé par un repris de jus­tice à la France, en même temps qu’il enla­çait le pré­si­dent Emmanuel Macron en dépla­ce­ment. On pour­rait évoquer Macron jus­te­ment, Macron le magni­fi­que, van­tant Joséphine Baker dans sa pan­théo­ni­sa­tion, se livrant à un exer­cice de récu­pé­ra­tion hon­teux, qui n’a d’égal que Zemmour, pour reve­nir à lui, mimant de Gaulle pour se décla­rer comme can­di­dat à la pré­si­den­tielle après avoir vanté Pétain pour le sort réservé aux juifs…

Décidément, nous vivons une période for­mi­da­ble. Nul ne peut dire quand et com­ment la page sera tour­née par le peuple excédé, mais il faudra bien qu’elle le soit. Les urnes ? La rue ? La grève ? Nul ne peut pré­voir, mais une cer­ti­tude existe. Si nous vou­lons éviter que tout soit emporté dans la bar­ba­rie, il faudra bien que soit mis un terme à cette période mor­ti­fère.

Jacques Cotta
le 1er décem­bre 2021

Messages

  • Oui cette sinistre page doit être tournée et le plus tôt sera le mieux à la condition que ce soient les forces démocratiques qui sortent gagnantes ce qui compte tenu de ce qu’on vit n’est pas selon moi assuré loin s’en faut.

  • Bonjour,
    1/ en ce qui concerne le vaccin et le pass, en gros c’est l’ensemble des pays qui tanguent depuis deux ans- on ne parle plus que de ça et ça noie tout le reste - c’est de ce brouillard entretenu et omniprésent dont je me plains, pas du vaccin, à la limite pas du pass.

    2/ Hulot, ça me rappelle DSK - fait divers - mais récent ou pas, ce genre d’affaire est moche et doit mener à une enquête.

    3/ Ahurissant pour moi que Zemmour puisse se présenter, il devrait être sous le coup de la loi sur le racisme. Elle sert donc à quoi, cette loi ?

    4/ oui, on pourrait non pas s’abstenir d’aller voter, mais on pourrait, pour montrer son opposition, aller voter BLANC - même s’il ne compte pas dans les suffrages exprimés, s’il dominait ou était suffisamment important, on saurait où l’on en est dans la population française - s’abstenir oui, mais c’est encore du brouillard. Faut agir ! Dans le grand débat de notre président, le vote blanc était l’une des rares questions qui pouvait être traitée (oui/non) : enterrée.

    5/ enfin je rappelle que c’est le climat et l’usure de la terre qui sont les principaux dangers, et c’est dès maintenant ? Pour revendiquer faut-il d’abord vivre... . Et quand j’entends toujours parler croissance et croissance, je trouve qu’on est loin d’aller dans le bon sens !

  • Bonjour à tous. Je me réjouis cher Jacques ,que tu ne fasses plus référence à ce petit marquis de Montebourg ! Il est vrai qu’entre temps, ce dilettante a donné toute sa mesure en voulant empécher les travailleurs immigrés d’aider leurs familles au pays en leur envoyant de quoi survivre ! Il faut boycotter ce cirque "présidentiel" et tout faire pour rassembler le peuple autour de candidats liés par mandat impératif pour changer cette constitution de la bourgeoisie et ce mode de production qui nous mène au désastre écologique, à la ruine économique, à l’effondrement du pays, à sa marginalisation internationale et à un bonapartisme antédiluvien ! Seule une Convention Nationale pourra régénérer notre pauvre France qui est entre les pattes d’une bourgeoisie compradore ! jean-michel Toulouse

  • La France est devenu une mascarade macabre. La résignation nous engloutie encore plus profond ds l’abîme. Le sursaut général tarde à venir…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.